Hommage à Samuel Paty

En hommage à Samuel Paty, professeur d’Histoire-Géographie assassiné hier à Conflans-Sainte-Honorine, la Ville de La Bassée met son drapeau en berne.

Frédéric Cauderlier, Maire de notre commune, a convié ce matin Christophe Deguffroy, 1er Adjoint et Ludovic Vandoolaeghe, Conseiller Municipal, pour observer, ensemble, un moment de recueillement.

Dans les périodes les plus troubles et face aux attaques terroristes les plus abominables, soyons unis pour défendre les valeurs de notre Nation, pour défendre la République et nos libertés.

Messieurs Deguffroy et Vandoolaeghe étant tous deux enseignants, leur présence est d’autant plus symbolique car elle rappelle que l’Ecole a pour mission de transmettre les valeurs fondamentales de notre Pays.

Ce soir, nous illuminerons également la façade de notre Hôtel de Ville aux couleurs du drapeau National.

La Bassée soutient la campagne Octobre Rose

La campagne Octobre Rose est l’occasion de sensibiliser au dépistage du cancer du sein et de collecter des fonds pour soutenir la recherche.

Chaque année depuis 26 ans en France, Octobre Rose est le mois consacré à la lutte contre le cancer du sein. Du 1er au 31 octobre, professionnels de santé, ONG et associations sont rassemblés à travers le monde autour de l’information sur le dépistage du cancer du sein. En France, 650 000 femmes sont atteintes d’un cancer du sein ou ont été touchées par cette maladie, 54 000 nouveaux cas de cancers du sein sont diagnostiqués chaque année et 12 000 femmes en décèdent. On estime qu’1 femme sur 8 sera touchée par le cancer du sein au cours de sa vie, d’où l’importance d’un dépistage précoce. Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes.

En 2020, la 27e édition d’Octobre Rose a lieu du jeudi 1er octobre au samedi 31 octobre 2020. Pendant un mois, de nombreuses manifestations et événements sont organisés au profit de la recherche médicale et scientifique et pour sensibiliser au dépistage précoce. Voir la liste des événements en France sur le site de la Ligue contre le Cancer.

La Ville de La Bassée s’associe à cette campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein en illuminant de rose son Hôtel de Ville.

 

[Pour ne rater aucune publication faite sur le site de notre ville, pensez à vous abonner en renseignant votre adresse mail ci-contre]

Projet « Maison des services »

Mardi 22 septembre, Monsieur le Maire entouré de José Ducrocq, Dany Brasseur et Catherine Gonez adjointe aux affaires sociales, accompagné d’un représentant de Partenord sont allés visiter le local situé 2 rue des cerisiers. En effet, une convention d’occupation devrait être signée dans les prochains jours pour réaliser un projet important pour les habitants:  Une « maison des services ».

Oui mais Pourquoi faire ?

Pour nous permettre d’aller vers nos concitoyens, en leur apportant à proximité les services du CCAS, UTPAS, conciliateur de justice, CPAM, bailleur social, police municipale… sous forme de permanences. Vous pourrez aussi y rencontrer vos élus sur rendez-vous.

Pour établir un réel partenariat avec les différents acteurs, soucieux de travailler au bien être de nos concitoyens. Il nous semblait important de dédier un lieu identifiable, une        « maison des services » qui pourrait être une référence, un lieu privilégié d’écoute, de conseils, un lieu de réunions en petits groupes au service des associations.

Encore un peu de patience pour voir s’animer cette maison des services.

Pour bien cohabiter en ville avec nos amis les chiens

En ville, nos amis les chiens sont les bienvenus mais il y a quelques règles à respecter pour le bien-vivre de tous.

La Police Municipale nous rappelle ainsi les consignes suivantes :

  • Lors des promenades, votre chien doit être tenu en laisse.

En effet, la loi impose que les chiens soient tenus en laisse sur la voie publique et dans les lieux publics. Sans cela, vous risquez une contravention de 1ère classe (maximum 38 €) voire de 2e classe (maximum 150 €) si votre animal est un chien de 1ère ou 2éme catégorie. Dans ce cas, il doit également être muselé.

  • Concernant les déjections

La commune de La Bassée rappelle que les propriétaires sont priés de ramasser celles-ci.  En cas de non-respect, vous risquez un procès-verbal selon l’arrêté municipal N°270 PM 2018.

Si vous ne détenez pas de sacs prévus à cet effet lors des promenades, vous pouvez avoir une amende de 38 euros. Pour rappel, des sacs à déjection sont disponibles gratuitement en Mairie.

Enfin, vous ne devez pas abandonner le sac sur la voie publique sous peine d’une amende de  68 euros. Vous devez pour cela utiliser les poubelles.

 

Merci à tous de respecter ces consignes de civisme, afin de contribuer à l’amélioration de notre cadre de vie.

« Parce que nous aimons notre ville, prenons-en soin ».

[Pour ne rater aucune publication faite sur le site de notre ville, pensez à vous abonner en renseignant votre adresse mail ci-contre]

 

 

Infos – Covid 19 (dernière mise à jour le 28/08/2020)

Compte tenu de l’évolution des indicateurs sanitaires, le Préfet du Nord,  Michel Lalande, a décidé d’étendre l’obligation de port du masque à l’ensemble du département du Nord depuis ce vendredi 21 août 2020 pour toutes les personnes de plus de 11 ans.

La ville de La Bassée, en tant que commune de la MEL, était déjà concernée par les mesures prises le 3 août dernier.
L’obligation du port du masque avait ainsi été appliquée dans certains espaces publics de la métropole de Lille.

Cette fois, toutes les communes du département sont concernées.

Si la préfecture a pris une telle mesure, c’est au regard des derniers chiffres de l’évolution de l’épidémie de Covid-19 dans le Nord. En effet, le taux de positivité aux tests de dépistage était de 3,1 % au 15 août contre 2,4 % la semaine précédente.

De même, le taux d’incidence (nombre de cas confirmés pour 100 000 habitants dont le seuil de vigilance est fixé à 10) s’établit désormais à 27,8 pour notre département contre 24,5 la semaine précédente.

Dans la Métropole européenne de Lille (MEL) : le taux d’incidence atteint 45,6 contre 40,2 la semaine précédente et le taux de positivité aux tests sur le territoire est actuellement de 4,3 % (3,3 % la semaine précédente).

Une évolution suffisamment inquiétante qui a donc poussé à étendre l’obligation du port du masque.

Mise à jour du 28 août 2020

L’obligation du port du masque sur la voie publique dans la métropole lilloise s’applique à tous sans distinction.

Néanmoins, Michel Lalande, Préfet du Nord, a pris la décision d’accorder une tolérance aux cyclistes et aux personnes qui se livrent à une activité physique.

Le Préfet appelle toutefois à la responsabilité de chacun : le port du masque doit devenir un réflexe aussi longtemps que le département sera concerné par la circulation du virus.

Garantir la sécurité sanitaire de tous doit être la priorité de chacun. Par conséquent, cette décision pourra faire l’objet d’une révision en fonction de l’évolution des indicateurs départementaux.

Vous trouverez ci-dessous les listes des espaces où il faut impérativement être masqué dans le département du Nord et à La Bassée :

Toutes les infos complémentaires sur le site de la Préfecture du Nord

[Pour ne rater aucune publication faite sur le site de notre ville, pensez à vous abonner en renseignant votre adresse mail ci-contre]

Nettoyage des rues

Dans le cadre du Plan de Nettoyage des rues de notre ville,  la balayeuse est de nouveau intervenue le vendredi 21, ce lundi 24 Août et repassera demain mardi 25 août.

Afin de permettre le passage du véhicule de nettoyage, des interdictions de stationnement ont été prévues à ces dates.

Une publication sur la page Facebook de la Ville a été faite à cet effet en amont et un communiqué a été distribué dans les boîtes aux lettres des habitants.

Nous vous remercions de votre compréhension et de votre participation à la réussite de cette opération de nettoyage par le respect des interdictions de stationnement.

[Pour ne rater aucune publication faite sur le site de notre ville, pensez à vous abonner en renseignant votre adresse mail ci-contre]

Un très joyeux anniversaire à Madame Remteaux

Ce mercredi 24 juin, un bel événement avait lieu à l’Ehpad « Arc-en-Ciel » de La Bassée.
En effet, Madame Berthe Remteaux fêtait ses 100 ans !
Née le 24 juin 1920 à Oxelaere, par le passé Madame Remteaux a travaillé à la maternité de La Bassée. Elle a toujours aimé être proche des gens. Son époux, Claude Remteaux, était lui aussi très investi dans la vie de notre commune.
En ce bel après-midi, le personnel de l’Ehpad encadré par Bénédicte Bottin, lui avait organisé une jolie fête d’anniversaire.
Toujours très élégante, Madame Remteaux a posé avec plaisir pour quelques photos souvenirs en compagnie de l’équipe de soignants, du directeur du Centre Hospitalier, Monsieur Dominique Deschildre, mais aussi de Monsieur le Maire qui avait tenu à venir lui souhaiter de vive voix un très bel anniversaire et lui offrir un joli bouquet de fleurs car « on a pas tous les jours 100 ans » comme l’a si bien chanté l’équipe animatrice !
Encore joyeux anniversaire Madame Remteaux !

Civisme – Rappel des règles de base

Civisme - Rappel des règles de base

Le civisme passe aussi par le respect mutuel et un effort partagé afin de permettre à tous de vivre dans une ville agréable. Dans ce cadre, il n’est pas inutile de rappeler quelques règles de base aux basséens.

Bien vivre ensemble pour une une ville propre

Conformément à l’arrêté municipal n°25 S du 2 février 2016, la police municipale peut verbaliser en cas de non-respect des articles suivants :

  • Article 15 : il est rappelé que la propreté des trottoirs relève de la responsabilité des riverains. En cas de salissures, les trottoirs et caniveaux doivent être nettoyés par les riverains.
  • Article 17 : en cas de neige ou de gel, les riverains sont tenus, sans le moindre délai, de déblayer la neige et le verglas, chacun au droit de sa façade.

En cas d’accident, la responsabilité du riverain sera engagée. Il convient aussi de rappeler qu’il est obligatoire, pour chacun, de rentrer ses poubelles après le passage de la collecte. Dans ce cas également, tout contrevenant peut se voir dresser un procès-verbal par la police municipale.

Automobilistes, respectez les espaces réservés

Il existe un code de la route que chaque automobiliste doit respecter et appliquer.

Dans ce cadre, le stationnement sur un trottoir, un passage piéton ou une piste cyclable, est considéré comme très gênant conformément à l’article R.417.11 du code de la route. Une amende de cent-trente-cinq euros est applicable pour chaque contrevenant quel qu’il soit.

La ville ne manque pas d’espaces de stationnement gratuit et à durée limitée. Il convient de rappeler que l’absence de dispositif de contrôle de la durée de stationnement (disque bleu) est une infraction et donc verbalisable. Tout comme est verbalisable le dépassement de la durée maximale de stationnement en zone limitée.

La police municipale, joignable au 03 20 29 90 17, agira avec discernement mais efficacité. En cas d’infraction, un avertissement sera donné à tout contrevenant. En cas de récidive, celle-ci dressera un timbre-amende.

Il est encore temps de trouver un job d’été

Job d'été

Envie de vous investir pour la commune ? De découvrir le monde du travail ? La mairie vous propose un job d’été pour la saison 2017.

Qu’est-ce qu’un job d’été

Le but d’un job d’été est de permettre aux jeunes citoyens de s’impliquer davantage dans la vie de la commune, de se responsabiliser en se confrontant au monde du travail et évidemment de gagner un peu d’argent.

Conditions pour postuler à un job d’été à la mairie

Pour bénéficier d’un job d’été à la mairie, il faut être Basséen(ne) et avoir entre 17 et 19 ans. La priorité est donnée aux jeunes qui n’ont aucune expérience professionnelle. Les contrats sont de deux semaines pour donner une opportunité de travail à un maximum de jeunes.

Les emplois proposés concernent les services : propreté urbaine, voirie et espaces verts.

Pour postuler, il suffit de s’inscrire en mairie avant le 15 juin 2017. La demande écrite doit être accompagnée des pièces justificatives suivantes :

  • Extrait de casier judiciaire ;
  • Carte vitale ;
  • RIB ;
  • Carte nationale d’identité ;
  • Certificat médical précisant que vous êtes apte à travailler dans la fonction publique et indemne de toute maladie.