Portrait

La Bassée est une ville française située dans la région des Hauts-de-France et plus précisément dans le département du Nord. Chef-lieu du canton d’Annoeullin, elle partie de la Métropole Européenne de Lille (deuxième agglomération française en termes de densité de population) et bénéficie de nombreux avantages et services.

Les quelques 6577 habitants (2014), appelés basséens et basséennes, occupent sur une superficie totale de 3,5 km². Ce qui fait de La Bassée la commune la plus densément peuplée du canton.

Le maire de La Bassée se nomme Philippe Waymel, il est également conseiller métropolitain et conseiller départemental du Nord.

Une situation géographique idéale

Occupant une place forte au cœur du triangle régional Béthune – Lens – Lille, La Bassée est valorisée par un réseau de transport dense qui en fait un endroit idéalement desservi. La ville compte pas moins de sept communes limitrophes :

  • Illies, Salomé et Marquillies pour le département du Nord ;
  • Douvrin, Haisnes, Violaines et Lorgies pour le département du Pas-de-Calais.

 

Une activité économique qui se porte bien

Le parc d’activités du Nouveau Monde, au nord de la ville, s’étend sur une surface de sept hectares en forme de losange. Bien plus qu’une simple zone commerciale, c’est avant tout un concept environnemental qui est mis en avant. Il verra le jour à l’horizon 2018.

Depuis 2015, la ville accueille un groupe BNI (Business Network International) à La Bassée. BNI est une méthode de travail permettant aux professionnels de développer leur business et leur réseau de partenaires grâce à la pratique structurée des recommandations d’affaires.

Le centre-ville, toujours aussi dynamique, reste un endroit apprécié avec ses commerces et services de proximité.

Le marché hebdomadaire du jeudi matin a subi quelques aménagements. En effet, les commerçants sont désormais réimplantés sur la place du Général de Gaulle.

Une halte touristique dans le Pays de Weppes

Le canal d’Aire, poumon vert de la ville, permet d’agréables promenades le long du chemin de halage, à pied ou en vélo. Il est d’ailleurs fort probable d’y croiser une des nombreuses espèces d’oiseaux comme le héron, le colvert ou encore l’oie de Guinée. Les pêcheurs ont également la possibilité de s’adonner à leur activité favorite.

Comment ne pas faire un détour par l’Église Saint-Vaast ? Détruite à plusieurs reprises au fil du temps mais toujours rebâtie. Elle est aujourd’hui, un lieu de culte d’architecture moderne mêlant verre et béton, qui prend sa place dans le patrimoine culturel basséen.

Pour continuer la visite, l’Office de Tourisme du Pays de Weppes, basé à Fournes-en-Weppes, se tient à disposition des visiteurs.