Petite Enfance, Grands Enjeux

La Petite Enfance : un âge qui compte à La Bassée

520 ! C’est le nombre d’enfants de 0 à 6 ans que compte notre commune selon les chiffres du recensement. Cela représente environ 10% de la population de La Bassée. En ajoutant les parents et le réseau d’Assistantes Maternelles (une soixantaine), plus de 20% de la population communale est concerné, de près ou de loin, par les problématiques de la Petite Enfance. Ces chiffres attestent de la vitalité de notre ville. Ils éclairent également sur les besoins réels que ce soit en terme de développement de l’enfant, de soutien à la parentalité ou encore de prévention sanitaire et sociale, de conciliation de la vie familiale et professionnelle.

Face à cette réalité, tant la jeunesse est l’avenir d’une collectivité, les enjeux sont importants pour notre ville. Depuis 15 ans, la Municipalité s’engage dans le soutien aux nombreuses initiatives concernant la Petite Enfance comme l’illustre l’existence de structures et actions diversifiées et complémentaires :

  • la Maison d’Assistantes Maternelles (MAM) « Les Petites Lucioles » qui accueille une douzaine d’enfants ;
  • le Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) « Wepp’iti » qui fonctionne à l’Espace Carnot tous les vendredis après-midi pour faciliter les rencontres et les échanges entre assistantes maternelles, enfants et parents ;
  • l’Accueil Parents-Enfants de l’ADMR qui, tous les lundis après-midis, accueille les parents dans les locaux du Foyer Social et Culturel dans le cadre d’ateliers d’échanges et de jeux ;
  • le projet Dimanche En Famille (DEF), mis en place par Jean-Pierre Rabouin, permet l’accueil de nombreux parents et enfants dans le cadre de différents ateliers (massages bébés, baby-gym, parcours motricité, etc.), conférences et animations centrées sur le thème de la Parentalité et de la Petite Enfance ;
  • l’Accueil de Loisirs et les Activités Périscolaires développent également des activités et des services adaptés à la Petite Enfance.

À ces actions, il convient de préciser aussi l’apport capital du réseau d’Assistantes Maternelles ainsi qu’une structure de micro-crèche (Pirouette Cacahuète). Enfin, l’action et le soutien de la CAF, comme du Département et ses centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI), viennent parfaire une offre de services non négligeable dans notre commune.

Des objectifs renouvelés

Face aux besoins, la Municipalité, via son projet éducatif, mis en œuvre par le Service Jeunesse et Sports, en lien avec la CAF et le Conseil Départemental, souhaite diversifier ses actions. Il s’agit de mieux accompagner et mieux renseigner ainsi que de mieux prendre en compte les problématiques spécifiques de la Petite Enfance autour de quelques axes forts :

  • proposer et soutenir des actions en faveur de services de qualité aux familles ;
  • soutenir et accompagner la parentalité ;
  • développer le rôle social des structures : accueil d’enfants de tous milieux sociaux ou porteurs de handicaps ;
  • développer le partenariat entre les différents professionnels de la Petite Enfance pour répondre au mieux aux besoins des parents, des enfants, des assistantes maternelles ;
  • favoriser l’accès de tous aux équipements.