Protocoles de rentrée scolaire 2020 des écoles Charlemagne, Jules Verne et La Roseraie

La situation étant particulière cette année, chaque responsable d’établissement a pris le soin d’établir un protocole de rentrée scolaire afin d’accueillir les élèves dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire.

Nous vous invitons donc à consulter l’intégralité des mesures prises par chaque établissement pour cette rentrée scolaire 2020-2021 :

  •  En ce qui concerne l’école maternelle La Roseraie, la Directrice va envoyer un mail aux parents avec toutes les informations nécessaires.

 

          Retrouvez ci-dessous les protocoles sanitaires résumés des écoles 
[Pour ne rater aucune publication faite sur le site de notre ville, pensez à vous abonner en renseignant votre adresse mail ci-contre]

Lutte contre le coronavirus

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, la gendarmerie nationale a annoncé le renfort de 1200 réservistes sur l’ensemble du territoire national et répartis au sein de 300 unités.

Ces gendarmes de la réserve opérationnelle sont rassemblés au sein des détachements d’appui territorial, les DAT.

Leur mission : la lutte contre la propagation du virus et la protection de la population en veillant à faire respecter le port du masque et les gestes barrière.

La Municipalité tient donc à remercier le DAT venu le jeudi 27 août 2020 sur le marché de La Bassée pour épauler notre Police Municipale.

[Pour ne rater aucune publication faite sur le site de notre ville, pensez à vous abonner en renseignant votre adresse mail ci-contre]

La Bassée prend soin de vous

Août 2020 – Déclenchement du plan de Veille Sanitaire

Au début du mois de juillet dernier, la Municipalité a procédé à une mise à jour de son registre de « Veille Sanitaire » afin de recenser les personnes à risque sur la commune et souhaitant être contactées en cas d’événements climatiques difficiles (grand froid, canicule …) ou d’autres risques exceptionnels (risque sanitaire …).

En raison de l’épisode caniculaire qui a sévi sur notre département durant plusieurs jours au début du mois d’août, la Municipalité a donc déclenché son plan d’action de « Veille Sanitaire ».

Si vous n’êtes pas encore inscrit(e), sur ce registre ou si vous n’avez pas reçu le courrier de la Municipalité, sachez que ce formulaire d’inscription est disponible en Mairie.

 

[Pour ne rater aucune publication faite sur le site de notre ville, pensez à vous abonner en renseignant votre adresse mail ci-contre]

Vigilance Fortes chaleurs

En période de fortes chaleurs, il est essentiel de rester vigilant!

Voici les signaux qui doivent vous alerter:

  • Crampes
  • Fatigue inhabituelle
  • Maux de tête
  • Fièvre ( température supérieure à 38°C)
  • Vertiges/Nausées
  • Propos incohérents

Si vous voyez quelqu’un victime d’un malaise, appelez le 15

Bon à savoir :

A partir de 60 ans ou en situation de handicap, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Vous pouvez contacter le CCAS de la mairie.

Face aux fortes chaleurs, voici les bons gestes à adopter 

  • JE BOIS REGULIEREMENT DE L EAU
  • je mouille mon corps et je me ventile
  • je mange en quantité suffisante
  • j’évite les efforts physiques
  • je ne bois pas d’alcool
  • je maintiens ma maison au frais : je ferme les volets le jour
  • je donne et prends des nouvelles de mes proches

Pour rappel : les femmes enceintes, les bébés et personnes âgées sont encore plus exposées à ces risques.

Attention : même ci cela est inconfortable, le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos!

Pour en savoir plus :

Vous pouvez contacter le 0 800 06 66 66

www.meteo.fr et www.solidarites-sante.gouv.fr

VIGILANCE ORANGE ORAGE

La Préfécture du Nord nous informe que suite à un épisode de très fortes chaleurs ce vendredi 31 juillet, une dégradation orageuse est prévue dès 16h.

  • Ainsi, les départements du Nord, Pas de Calais,Somme, Oise et Aisne sont placés en vigilance Orange.
  • Attention donc, de très fortes rafales de vent sont à craindre ainsi que des chutes de grêle, inondations de caves et points bas, départ de feux possibles en forêt suite à des impacts de foudre

Consignes de sécurité :

– S’éloigner des arbres et des cours d’eau
– S’abriter dans un bâtiment en dur
– Se tenir informé et éviter de se déplacer
– Protéger les biens exposés au vent et qui peuvent être inondés
– Éviter l’utilisation du téléphone et d’appareils électriques.

  • La fin de l’évènement est prévu pour samedi 1er Août à 00h00.

INFORMATION INCENDIE

Un feu d’entrepôt s’est déclaré cette nuit rue de Marquillies.

Soixante-dix  pompiers ainsi que vingt-neuf engins sont engagés depuis 04h32.

Cet incendie a provoqué d’épaisses fumées.

SOYEZ RASSURÉS, après des contrôles, les pompiers du SDIS nous informe qu’il ne s’agit pas de fumées provenant de produits chimiques.

Les dégâts sont uniquement d’ordre matériel.

En terme d’impact, la circulation ferroviaire est ralentie.

L’origine de l’incendie n’est pas connue.

Les pompiers resteront mobilisés sur les lieux toute la journée.

Installation des radars pédagogiques

Comme prévu, 5 radars pédagogiques ont été installés dans la commune en vue d’améliorer la Prévention et la Sécurité.

Ceux-ci se situent :

  • rue des 3 maisons
  • rue d’Estaires : un dans le sens La Bassée-Estaires , un autre dans le sens Estaires-La Bassée
  • route de Lille
  • rue Gabriel Péri

Journée de la Sécurité Routière

Journée de la Sécurité Routière

Samedi 16 septembre 2017 aura lieu la « Journée de la Sécurité Routière ». Celle-ci se déroulera sur la place Jeanne d’Arc, sur la place du Général de Gaulle ainsi qu’à la salle Vox.

De nombreuses animations gratuites sont prévues de 10h à 12h30 et de 14h à 17h dans le but de sensibiliser sur les dangers au volant.

Programme de la « Journée de la Sécurité Routière »

Place Jeanne d’Arc : « Village sécurité »

  • Voiture tonneau (Macif) ;
  • Simulateur de conduite quatre roues (Macif) ;
  • Stand de contrôle des véhicules : pneumatiques, feux et anti-pollution (Macif) ;
  • Réactiomètre (Macif) ;
  • Atelier dose bar (Macif) ;
  • Ergovision (Macif) ;
  • Atelier avec lunettes d’alcoolémie et eurolaser (vitesse) mis en place par la Brigade Motorisée de La Bassée.

Place du Général de Gaulle

  • Exercices de désincarcération effectués par les Sapeurs-Pompiers du centre de secours de La Bassée.

Salle Vox

  • Exposition de dessins réalisés sur le thème « Un panneau pour mon école » par les élèves des classes de cours moyen et ULIS des écoles primaires de La Bassée ;
  • Jeu concours gratuit sur « La route et ses dangers » avec de nombreux lots à gagner offerts par l’Union Commerciale de La Bassée : un stage de pilotage sur circuit, un contrôle technique automobile, des places pour le Gala de catch, etc. ;
  • Jeux pour enfants sur le code de la route animés par l’Association Enjeu ;
  • Stand du service « Auprès TC » (victimes d’un traumatisme crânien) de l’Établissement de Santé Les Érables : table ronde et témoignages de personnes ayant subi un accident de la route, projection d’une vidéo « le parcours de Benjamin » ainsi que d’un diaporama de présentation du service et exposition photographique ;
  • Initiation au secourisme avec maniement du défibrillateur (Association Premier Maillon) ;
  • Information du Comité de La Bassée pour le Don du Sang ;
  • Participation de l’Association des Ch’tis Cubes des Weppes.

Et bien d’autres animations… Petite restauration et buvette sur place.

Les fonds collectés seront intégralement reversés à l’Établissement de Santé Les Érables et plus particulièrement au service « Auprès TC » afin d’aider au financement de matériel de motricité.

Liens utiles

Essais sonores de la sirène d’alerte – Mardi 28 février 2017

Signal d'alerte

La nouvelle sirène d’alerte, installée depuis le 14 février 2017 dans le belvédère de l’Hôtel de Ville, va faire l’objet d’essais sonores le mardi 28 février 2017 à 14 heures 30.

Aucune inquiétude à avoir, il ne s’agit que d’essais

Le signal national d’alerte, comprenant le début d’alerte, le cycle complet et la fin d’alerte, sera ainsi perceptible dans un rayon de trois kilomètres.

Par la suite, la sirène fonctionnera chaque premier mercredi du mois pour des essais de bon fonctionnement mais aussi pour prévenir la population en cas de risque majeur. À cet effet, vous recevrez prochainement, dans votre boîte aux lettres, le document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM).

Pour en savoir plus sur le signal national d’alerte : www.interieur.gouv.fr

Mesures de biosécurité pour lutter contre l’influenza aviaire

Influenza aviaire

Arrêté du 16 novembre 2016 qualifiant le niveau de risque épizootique
Arrêté du 16 mars 2016 relatif aux dispositifs associés

Devant la recrudescence de cas d’influenza aviaire hautement pathogène en Europe et en France dans l’avifaune sauvage et dans les élevages, en tant que détenteurs de volailles ou autres oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commerciale, vous devez impérativement mettre en place les mesures suivantes :

  • confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour ;
  • exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.

Par ailleurs, l’application des mesures suivantes, en tout temps, est rappelée :

  • protéger votre stock d’aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l’accès à l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles ;
  • éviter tout contact direct entre les volailles de votre basse cour et des oiseaux sauvages ou d’autres volailles d’un élevage professionnel ;
  • ne pas vous rendre dans un autre élevage de volailles sans précaution particulière ;
  • protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres. Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au delà de cette période, l’épandage est possible ;
  • réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour votre basse cour et ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de votre élevage.
Si une mortalité anormale est constatée : conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.

Pour en savoir plus : http://agriculture.gouv.fr